Saint Remy en Rollat

Monument aux Morts de Saint-Rémy-En-Rollat

mercredi 21 août 2019 par Mairie

Historique

le 20 décembre 1919, sous l’impulsion de M. Etienne PINET, Maire de St-Rémy, le Conseil Municipal décidait à l’unanimité, d’élever un Monument en mémoire des Saint-rémois Morts pour la France.

le 15 février 1920, le Conseil Municipal désignait M. CARRIER, architecte à Vichy, comme maître d’oeuvre pour ériger ce monument dans l’encoignure du jardin de l’instituteur, près de la mairie, à l’embranchement de la route de St-Didier et Marcenat. M. CARRIER a chiffré le projet à 8 000 Francs. La souscription publique a réuni 3 300 Francs, le Conseil Municipal compléta la somme avec l’attribution d’une somme de 4 700 Francs.

Le 11 Mars 1921, le nouveau Conseil Municipal autorisait son Maire, M. Pierre GUILLOMY, à traiter de gré à gré avec la maison "COMOLI Frères" du Mayet de Montagne. L’assemblée délibérante décidait également de consacrer 300 Francs à l’organisation de la cérémonie d’inauguration du Monument ( achat de drapeaux, d’illuminations, réception des officiels).

40 ans plus tard, M. André MONDIERE, Maire, présentait le 2 septembre 1969 à ses conseillers municipaux, le projet de M. PACAUD, ingénieur des TPE à Vichy, relatif à l’agrandissement du carrefour de l’Eglise et au transfert du Monument aux Morts sur la place de l’Eglise.

le 16 juin 1970, le Conseil Municipal décidait d’agrandir la place de l’Eglise pour y implanter le monument. Sitôt les résultats de l’enquête publique connus, le projet a été entériné par délibération en date du 12 juillet 1970.

Ce n’est que dans le courant du mois de juillet 1971, que M. MEYRONNEINC, Maire et son équipe municipale, finalisèrent ce projet, en faisant réaliser les travaux de la Place de l’Eglise et le déplacement du Monument aux Morts.

En 2018, M. Alain DUMONT, Maire et son Conseil Municipal ont décidé de rénover les dorures les plus abîmées du Monument aux Morts dédiées aux Saint-rémois, Morts pour la France au cours de la Première Guerre Mondiale (1914-1918), de la Seconde Guerre Mondiale (1939-1945) et de la Guerre d’Indochine (1946-1954). Le travail a été accompli par l’équipe de Sébastien BOUSSEL, (Pompes Funèbres BOUSSEL).

En 2019, dans le cadre de la cérémonie de remise de décorations à titre posthume à M. le Sous-lieutenant Frédéric MARCUS, ancien légionnaire de la 13ème DBLE et agent P2 du réseau Goélette, assassiné avec Roger KESPY, Claude WEINBACH et Jean-Louis CLAVEL, par un groupe de policiers allemands le 25 juillet 1944 à Saint-Rémy, la Municipalité décidait de confier à la marbrerie Joseph de Vichy, la tâche d’apposer une nouvelle plaque de marbre sur le Monument aux Morts, ajoutant ainsi le nom de ces quatre Résistants à la longue liste des Morts pour la France de la commune.

Les travaux entrepris en 2018 et 2019 ont été subventionnés par le Comité du Souvenir Français de Saint-Germain-des-Fossés et le Ministère des Armées via l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre de l’Allier


plan du futur monument

monument situé dans l’encoignure du jardin de l’instituteur près de la mairie (cartes postales issues de la collection de Mme Hélène PINFORT ancienne adjointe au Maire)


monument implanté sur la place de l’Eglise avant travaux du CCAB (Contrat Communal d’Aménagement du Bourg)

monument après travaux du CCAB et réfection des dorures


nouvelle plaque gravée aux noms des quatre Résistants Morts pour la France le 25 juillet 1944 (Commandant Roger KESPY, Lieutenant Claude WEINBACH, Sous-lieutenant Jean-Louis CLAVEL et Sous-lieutenant Frédéric MARCUS)


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 127 / 193364

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site F- Découverte de St Remy  Suivre la vie du site 7- Lieux de Mémoire de St-Rémy-En-Rollat   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License