Saint Remy en Rollat

Stèle des Anciens Combattants d’AFN de Saint-Rémy-En-Rollat

jeudi 12 septembre 2019 par Mairie

Monsieur Jean-Claude MARTINET, Maire et le Conseil Municipal, en plein accord avec Monsieur Claude MICHEL, Président de la section locale de l’UNC-AFN, ont décidé en 2007, la création d‘une Stèle à la mémoire des 138 Combattants Bourbonnais Morts pour la France, lors de la Guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie.

La décision a été prise en Conseil Municipal de rendre un hommage local aux jeunes gens du département Morts pour la France en Afrique du Nord, à tous leurs compagnons d’armes, meurtris dans leur chair et leur esprit, présents encore aujourd’hui, les veuves et leurs familles, aux combattants et blessés de guerre bourbonnais et saint-rémois, ainsi qu’aux membres de la section UNC AFN de Saint-Rémy-En-Rollat, décédés depuis 1962, en érigeant une stèle qui a été placée à côté du monument aux morts de 14/18, de 39/45 et d’Indochine de telle sorte que le même hommage soit rendu lors des cérémonies du 8 mai, 14 juillet, 11 novembre et 5 décembre, à tous les combattants qui ont servi la France et qui sont tombés au champ d’honneur.

Cette Stèle commémorative usinée et posée par la société des Granits du Bourbonnais (Le Mayet de Montagne), inaugurée le Samedi 18 Octobre 2008, en présence de Monsieur Jean-Pierre MAURICE, Sous-préfet de Vichy, de Monsieur Gérard CHARASSE, Député de l’Allier, de Monsieur Jean-Jacques ROZIER, Conseiller général du canton d’Escurolles, de Monsieur le Colonel Christophe VILCHENON, commandant de la Base Aérienne de Varennes-sur-Allier, Délégué Militaire Départemental, de Monsieur le Lieutenant Olivier REYRAUD, commandant la COB de Vichy, de Monsieur Bernard MESPLES, Président cantonal ACPG-CATM et de Monsieur Claude MICHEL, Président de la section locale de UNC-AFN, de la Clique l’Indépendante de Cognat-Lyonne, symbolise la volonté de la Municipalité et des Anciens Combattants d’AFN saint-rémois d’éveiller les consciences des générations présentes et futures concernant le lourd tribut payé par les appelés du contingent bourbonnais .





(photos mairie de St-Rémy-En-Rollat et Archives Départementales de l’Allier)

Le 1er novembre 1954, le FLN déclencha une insurrection armée contre la France, en perpétrant de nombreux attentats. La révolte prit vite de l’ampleur. Après la défaite d’Indochine, l’Armée Française participa au maintien de l’ordre aux côtés de la Gendarmerie et de la Police Nationales. Pour occuper les villes et les campagnes et y interdire les actions des rebelles, le gouvernement utilisa les appelés du contingent, pour renforcer les effectifs militaires.

Ce conflit présente un bilan lourd, près de 25 600 militaires français sont morts et 65 000 blessés. Après les Accords d’Evian du 18 mars 1962, l’Algérie devint indépendante, ce que le peuple français ratifia par référendum quelques mois plus tard.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 148 / 198788

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site F- Découverte de St Remy  Suivre la vie du site 7- Lieux de Mémoire de St-Rémy-En-Rollat   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License